• Nouveau
Oeuvres Romanesques Complètes - Tome 1 - Vladimir NABOKOV - Bibliothèque de la Pléiade - Éditions Gallimard
  • Oeuvres Romanesques Complètes - Tome 1 - Vladimir NABOKOV - Bibliothèque de la Pléiade - Éditions Gallimard
  • Oeuvres Romanesques Complètes - Tome 1 - Vladimir NABOKOV - Bibliothèque de la Pléiade - Éditions Gallimard
  • Oeuvres Romanesques Complètes - Tome 1 - Vladimir NABOKOV - Bibliothèque de la Pléiade - Éditions Gallimard

Oeuvres Romanesques Complètes - Tome 1 - Vladimir NABOKOV - Bibliothèque de la Pléiade - Éditions Gallimard

Descriptif du livre

Exemplaire en excellent état - rhodoïd, jaquette, reliure et intérieur très propres - petit impact sur le boîtier ( voir photo ) - envoi rapide et très soigné en colissimo pour la France sauf Dom-Tom - ref - B.

2020-12-11 19:03:27
55,00 € TTC

(hors frais de livraison)

  Les commandes sont expédiées sous 24h à réception du règlement (pas d'expédition le samedi)

Frais de port à partir de 4,50€ en Point relais

Résumé du livre

Chassé de Russie par la révolution d'Octobre, chassé d'Allemagne puis de France par le nazisme, Vladimir Nabokov, écrivain libre, rêvait ses histoires dans une langue et les écrivait dans une autre. Ce premier volume d'une édition qui en comprendra trois est capital à cet égard. De Machenka à l'Invitation au supplice, c'est-à-dire de 1928 à 1938 (si l'on ne prend en compte que les dates de première édition), s'opère en huit romans une «transmigration verbale». D'abord écrites en russe, puis traduites en français ou en anglais, ces œuvres furent ultérieurement récupérées par Nabokov, qui s'attacha généralement à en donner une nouvelle version, en langue anglaise. Opération essentielle : il ne s'agit pas, pour l'auteur de se traduire, mais de s'approprier une nouvelle langue de création, qui, bientôt, fera de lui l'un des tout premiers écrivains américains. Quant aux thèmes de ces romans, ce sont déjà ceux qui structureront l'ensemble de l'œuvre : la nostalgie de la mère-patrie, la quête passionnée de l'amour transgressif, la perte de l'identité, et le combat d'un individu créatif contre un régime qui veut l'asservir.